Une fondue au chocolat facile et délicieuse

fondue au chocolat

Vous voulez savoir comment préparer une fondue au chocolat en toute simplicité ? Vous n’avez même pas envie de vous pâmer d’extase en prononçant les mots « fondue au chocolat » ?

Je veux dire, vraiment ! Qui n’aimerait pas ce dessert décadent ? Oubliez le régime ! Et qui dit qu’il faut attendre le dessert ? Faites-vous plaisir de temps en temps et prenez-le pour le dîner ! Pourquoi pas ? La vie est courte.

Puisque les Suisses s’attribuent tout le mérite de cette merveilleuse invention qu’est la fondue… il va de soi que la poursuite de cette pratique se poursuivrait jusqu’au dessert.

J’adore le chocolat. Et tout ce qu’on peut y mélanger. Alors, apprendre à faire de la fondue au chocolat pour mes amis et ma famille a été un vrai plaisir pour moi. Et l’idée de faire fondre du chocolat, d’y ajouter des noix, des guimauves, des fruits ou des gâteaux me fait tourner la tête ! Et lorsque vous vous plongerez dans ces recettes pour ce dessert de rêve, vous me rejoindrez de l’autre côté de cette vieille lune.

Voici comment faire une fondue au chocolat qui fera fondre le cœur de tout choco-homme :

Ce dont vous aurez besoin :

– 1 tasse de cacao en poudre de première qualité (ex : Scharffen Berger), tamisé

– 1 1/4 de tasse d’eau

– 1 1/2 tasse de sucre

– 1/4 de tasse de sirop de maïs

– 1/2 tasse plus 5 cuillères à soupe de crème épaisse

– 5 oz 62% Scharffen Berger (chocolat mi-sucré de qualité supérieure), haché

– Tourteau et fruits (ex. bananes, pommes, fraises, prunes), coupés en morceaux de la taille d’une bouchée

Tout d’abord, tamisez le cacao dans un bol et mettez-le de côté. Lorsque j’ai appris à faire de la fondue au chocolat, j’ai découvert que le tamisage du cacao est le véritable truc pour faire fonctionner cette recette. Il permet de créer la texture crémeuse et onctueuse que vous souhaitez pour le service.

Ensuite, mettez l’eau, le sucre et le sirop de maïs dans un chaudron et portez à ébullition. Laissez mijoter le mélange pendant 10 à 15 minutes jusqu’à ce que la solution de sucre ait réduit d’environ 30 %. Versez la poudre de cacao un peu à la fois dans la solution et mélangez au fouet jusqu’à ce que le mélange soit bien lisse.

Ensuite, remettez le mélange de chocolat sur le feu et poursuivez la cuisson à feu moyen. Ajoutez la crème épaisse, portez à ébullition et laissez mijoter pendant cinq minutes. Retirez du feu et ajoutez votre chocolat haché en remuant. Versez le tout dans un caquelon en céramique ou un caquelon approprié et gardez au chaud jusqu’au moment de servir.

Présenter votre fabuleux dessert à fondue au chocolat avec des morceaux de gâteau et des fruits coupés en morceaux est une merveilleuse façon de terminer votre soirée en beauté !

Il est rare de trouver quelqu’un qui n’aime pas manger de la fondue au chocolat. Voici une autre recette super facile à faire saliver :

Je ne me lasse pas de ce dessert traditionnel à base de fondue au chocolat suisse. Cette recette est très facile à réaliser et vous vous pâmerez vraiment quand vous l’essaierez. Elle vous fera passer un très bon moment, que ce soit pour un dessert de soirée ou pour toute autre occasion festive. Savourez chaque petite goutte !

Ce dont vous aurez besoin :

– 1 tasse de crème épaisse

– 12 oz de chocolat mi-sucré (haché)

– cuillère à café de vanille

Tout d’abord, faites chauffer la crème dans une casserole moyenne à feu moyen-doux pendant 2 à 3 minutes environ. Ensuite, ajoutez le chocolat et remuez jusqu’à ce que la consistance soit lisse et que le chocolat ait fondu. Incorporer la vanille et transférer dans un caquelon en céramique chaud.

Il existe de très bonnes trempettes pour la fondue au chocolat :

– tranches de pommes

– bananes en tranches

– biscotti aromatisés

– fraises

– gâteau quatre-quarts ou gâteau des anges

– doigts de dame

Essayez certaines de ces variations pour des saveurs légèrement différentes :

Vous pouvez remplacer la vanille par 2 à 3 cuillères à soupe de kirsch, de brandy, de rhum ou de liqueur d’orange.

Profitez-en !

Important : n’hésitez pas à republier cet article sur votre site web ou dans votre ezine. Cependant, vous n’êtes pas autorisé à modifier une partie de son contenu et tous les liens doivent rester actifs.