Qu’est-ce qu’une mission de coordination SSI ?

mission de coordination SSI

La sécurité incendie aide à sauver des vies et à prévenir les dommages matériels en protégeant les grands bâtiments contre les incendies. Elle implique la gestion de toutes les activités liées aux incendies, la maintenance des équipements de sécurité et la planification des évacuations. Dans le modèle de construction actuel, la responsabilité de la sécurité incendie est fragmentée entre trop de parties, ne permettant pas d’avoir une vue d’ensemble. Cela entraîne des retards et des coûts supplémentaires dans les projets de construction. C’est pourquoi il est important de faire intervenir un coordinateur SSI dès la première phase d’un projet et jusqu’à l’exploitation du bâtiment. 

Mission d’un coordinateur SSI : définition

Une mission de coordination ssi a pour objectif de s’assurer qu’un bâtiment dispose de toutes les précautions, plans et équipements d’urgence nécessaires en matière de sécurité incendie. Le coordinateur peut travailler pour des entreprises privées, des hôtels ou des entreprises de sécurité, généralement dans des immeubles à forte occupation. Les bâtiments d’une certaine taille ou qui abritent un certain nombre de personnes doivent obligatoirement avoir recours à une mission de coordination SSI.

Le professionnel intervient aussi dans la maintenance et la mise à niveau de sécurité incendie d’un immeuble. Cela concerne à la fois les systèmes d’extinction, les alarmes et toute l’infrastructure d’évacuation. Le coordinateur se charge de dispenser des formations aux protocoles de sécurité incendie et supervise tout autre personnel de sécurité.

Le coordinateur SSI collabore avec les contrôleurs techniques et est l’interlocuteur privilégié des représentants de la commission de sécurité qui effectuent la visite de réception à la fin des travaux.

Compétences d’un coordinateur système de sécurité incendie

Parmi les compétences requises dans le cadre d’une mission de coordination ssi figure la capacité à être attentif à tous les systèmes et à réparer immédiatement en cas de dysfonctionnement. Par ailleurs, le coordinateur analyse les plans d’évacuation en cours et en élabore de nouveaux. Dans ce cadre, il planifie les projets de coordination bien avant l’implantation d’une installation de détection.

Sa mission implique la communication des plans de sécurité incendie. Donc, une bonne communication peut aider à sauver des vies en cas d’urgence. Il faut également une bonne compréhension du principe de propagation des incendies et des techniques de gestion pour empêcher les incendies de se répandre. En outre, le professionnel doit se tenir au courant de tous les codes de prévention des incendies locaux et régionaux pour les mettre en œuvre dans son immeuble.

Durée d’une mission de coordination SSI

La mission de coordination ssi doit être réalisée conformément aux normes NFS 61-931 et NFS 61-932. Elle concerne toutes les phases de la construction. En phase de conception, l’expert détermine les besoins et conçoit le SSI après avoir arrêté le système de sécurité incendie à adopter. Il rédige le cahier des charges fonctionnel ainsi que le zoning. En effet, ces éléments sont nécessaires pour élaborer le dossier de consultation des entreprises (DCE).

Lors de la phase d’exécution, le coordinateur contrôle les travaux en veille à ce que le SSi soit cohérent techniquement et fonctionnellement. Au moment de la réception, à l’issue du suivi du chantier, il procède à la réception des travaux qui donne lieu à un Procès-Verbal.

Il établit également le dossier d’identité SSI, qui sera le document de référence tout au long de l’exploitation de l’immeuble. Que ce soit pour les établissements recevant du public ou les bureaux, le dossier de maintenance est obligatoire.

Il est important de bien choisir son coordinateur SSI car la mission nécessite une grande implication personnelle, compte tenu du taux de présence nécessaire sur site toute la durée du projet. Une telle mission demande l’allocation d’un budget non négligeable. Le taux de présence du coordinateur sur site est déterminant pour la réussite de la mission confiée par le maître d’ouvrage.

Mission SSI : contenu d’un dossier d’identité

Dans toute mission de coordination ssi, le dossier d’identité constitue un des livrables essentiels. Il doit être élaboré conformément à un protocole précis et strict et permet la réception des installations SSI par les équipes de visite de la Commission de sécurité. Auparavant, le dossier d’identité était établi sans cohérence et contenait peu d’informations. Des années plus tard, on s’est aperçu qu’il n’était pas suffisamment exploitable. C’est pourquoi son contenu est aujourd’hui réglementé.

En phase d’exploitation, le document doit être continuellement mis à jour. Il est aussi appelé à évoluer en fonction des travaux de maintenance, de modification et de mise aux normes réalisées.

Le dossier comporte la présentation du système de sécurité incendie, la liste des équipements installés, les consignes pour la phase d’exploitation et tous les plans d’installation.

Par ailleurs, le coordinateur doit y reporter les détails sur les différentes zones du bâtiment, les schémas et notes de calcul en système de sécurité incendie et la programmation du SDI et du CMSI. Un expert doit être au fait de tous ces détails techniques et procéduriers.