3 manières simples d’utiliser l’encens naturel

encens naturel

Considéré comme étant un parfum très vieux, l’encens naturel se démarque par son odeur et par les divers mythes favorisant son utilisation. Si l’encens définit un parfum plutôt traditionnel chez quelques civilisations, il fait partie aussi de quelques rites spirituels et religieux. Au-delà de son usage spécifique, il est également un parfum thérapeutique dont l’usage dépasse les années. Mais comment l’utiliser ?

Tout savoir sur l’encens

L’encens naturel, appelé aussi Oliban, définit une résine gommant, tirée avec l’exsudation d’un arbre appelé Boswellia. Il s’agit d’un petit arbuste appartenant à la famille des Buséracées possédant des feuilles qui sont caduques et des troncs pouvant atteindre une bonne hauteur. L’encens est extrait sur les feuilles, les bois, les plantes et les gommes de ces arbres. Les bois sont alors incisés pour avoir de l’encens. La résine est donc obtenue quelques semaines après les sécrétions, quand ses gouttes ont été bien solidifiées. Cet arbre typique est visible dans les zones subtropicales sur leurs sols calcaires. Vous en trouverez en général dans la péninsule arabe à plusieurs mètres d’altitude, mais aussi dans les parties désertiques de l’Afrique. Vous pourrez le reconnaître par sa texture fine et ses branches couvertes de duvet. Il est possible d’utiliser le produit tiré de l’arbre dans plusieurs cas. Son encens offre en effet plusieurs vertus non négligeables.

L’encense, très efficace durant un massage

Quels que soient la forme ou le genre, les encens offrent des avantages non négligeables à l’esprit et au corps. En raison de leur autre utilisation, ils sont utilisés particulièrement dans les traditions de l’orient pour leur propriété apaisante et relaxante. Effectivement, ils pourront jouer une fonction utile dans l’amélioration des effets du massage sur le corps en limitant le stress et en apaisant les tensions. En atténuant les désordres en énergie, les encens sont utilisés aussi pour optimiser le fonctionnement de l’organisme. Afin de témoigner du bienfait de l’usage de l’encens naturel, il faut tenir en compte que la résine est privilégiée dans la conception d’une ambiance calme, sereine et zen dans une chambre. De ce fait, elle optimise le ralentissement et l’approfondissement de la respiration. Toutefois, faites attention, certaines analyses démontrent que quelques encens peuvent être cancérigènes et provoquent les allergies respiratoires. Il faut alors vous renseigner avant de les employer.

En diffusion, une méthode utile pour utiliser l’encens

La résine de l’arbre distillée permettra d’obtenir l’huile essentielle utilisée fréquemment en parfumerie afin de fixer des parfums. En s’associant à d’autres huiles essentielles qui sont en diffusion dans une zone, l’huile essentielle de l’encens de qualité permettra d’éviter quelques désagréments reliés à la fumée conçue par la combustion des bâtonnets d’encens et de concevoir des ambiances allant avec celle de la méditation, du travail sur soi, de la relaxation… Afin de profiter des divers vertus et avantages des huiles essentielles d’encens, il est conseillé d’utiliser les diffuseurs. Par contre, optez toujours pour ceux fabriqués pour diffuser vos huiles essentielles d’encens à froid. Effectivement, ceux qui utilisent la chaleur ne sont pas recommandés puisqu’ils peuvent dénaturer leurs propriétés. Sans diffuseur, il est même possible d’utiliser vos huiles essentielles chez vous. Néanmoins, en ce qui concerne leur vertu sur la santé ou de la surface de diffusion, le résultat va être peu marqué avec un appareil. Vous pouvez dans tous les cas utiliser un bout de coton, d’argile et de tissu : il vous suffit de déposer quelques gouttes dessus afin de diffuser vos huiles essentielles. Vous pouvez utiliser aussi un vaporisateur. Vous devez mettre un peu d’huile d’encens mélangée avec de l’eau, puis vaporiser dans la pièce de temps en temps. Il est aussi possible d’utiliser les pics à brochettes dans un petit verre ou dans un photophore vide, vous devez mélanger l’huile végétale avec de l’huile essentielle, puis plonger les pics. Après une heure, il faut les retourner pour profiter de leur senteur.

Utiliser un bâton pour brûler l’encens, comment ça marche ?

Pour un encens naturel à placer dans un bâton, avec les cônes et les dhoop, le principe est bien simple. Vous devez allumer la pointe directement avec une allumette ou un briquet. Puis, laissez la flamme pendant quelques secondes et soufflez délicatement afin de l’éteindre. Vous verrez alors le bout en combustion qui commence à fumer. C’est bien simple. Vous n’avez donc qu’à le laisser se consumer entièrement et aérer votre espace en ouvrant votre fenêtre si besoin. Vous pourrez alors utiliser le papier d’Arménie avec le même principe à une exception près : tout d’abord, pliez en accordéon. Après cela, vous pouvez allumer avec une allumette ou un briquet, puis soufflez la flamme et placez le papier sur la surface qui lui est dédiée. Concernant l’encens en poudre ou en graine : allumez un charbon à mettre dans un contenant qui peut prendre la chaleur et versez une quantité de poudre assez petite ou de graine afin de la voir brûlée et profitez de la fumée aux arômes douces. Attention, sur du charbon, votre fumée sera plus dense et il est conseillé de bien aérer votre espace.