Comment calcule-t-on l’impôt sur le revenu ?

l'impôt sur le revenu

Imposition progressive calculée selon un barème mis à jour chaque année par l’État, l’impôt sur le revenu (ou IR) est souvent difficile à calculer. Il diffère en effet selon la tranche d’imposition dans laquelle vous êtes inscrit et les revenus imposables au foyer. Pour vous faciliter la tâche, découvrez les différentes étapes pour calculer votre IR rapidement.

La méthode de calcul en elle-même

Avant de commencer, il est bon de rappeler que depuis janvier 2019, les impôts revenus imposables ne sont plus recouvrés sur avis d’imposition, mais prélevé à la source. Cette réforme a donc facilité la démarche puisque le décalage d’un an n’existe plus.

Sachez par la suite que trois étapes sont à réaliser pour déterminer le montant de l’impôt sur le revenu :

. Déterminer le montant de l’impôt brut

Pour cela, divisez le revenu net imposable par le nombre de parts du quotient familial. Ce dernier varie selon la situation familiale (célibataire, mariée, pacsée…) et le nombre de personnes à charge (enfants, membre handicapé ou infirme).

. Appliquer à ce résultat le barème défini par votre tranche d’imposition

Il existe 5 tranches d’imposition (les détails seront développés plus bas) établies dans le barème de l’IR dont la catégorisation varie selon le montant des revenus imposables. Vous devrez donc appliquer à chaque tranche son taux d’imposition.

. Additionner les montants obtenus et multiplier le total par le nombre de parts

Le barème de l’IR et exemple type

Afin de déterminer avec précision le montant de l’impôt sur le revenu, connaitre le barème d’imposition applicable en janvier 2019 sera nécessaire :

. Tranche 1 : revenus inférieurs à 9 964 €, taux d’imposition de 0 %

. Tranche 2 : revenus entre 9 964 et 25 519 €, taux à 14 %

. Tranche 3 : revenus entre 25 519 à 73 779 €, taux à 30 %

. Tranche 4 : revenus entre 73 779 à 156 244 €, taux de 41 %

. Tranche 5 : revenus supérieurs à 156 244 €, taux à 45 %

Pour faciliter la compréhension de la démarche, prenons le cas d’un célibataire avec un revenu net imposable de 20 000 €. Logiquement, son quotient familial est de 1, mais avec ces revenus, vous serez imposé sur deux tranches (1 et 2).

La première tranche imposée à 0 % est donc 0 € (9 964 x 0 % = 0)

La deuxième tranche imposée à 14 % est de (25 519 – 9 964) x 14 % = 17 754 x 14 % = 2 456 €

La somme de ces montants devra être multipliée par le quotient familial (1) ce qui vaut 2 456 €. Pour un célibataire sans enfant à charge dont le revenu net imposable est de 20 000 €, le montant de l’IR brut sera de 2 456 €.

Les autres éléments à considérer pour calculer l’IR net

Si ce montant obtenu n’est que le montant brut de l’impôt sur le revenu, d’autres éléments sont pris en compte pour le calcul de l’impôt net à payer. Ce dernier correspond généralement à l’impôt brut corrigé en fonction de différents points :

. Le plafonnement du quotient familial limitant la réduction fiscale liée au nombre de parts

. La décote pour les revenus faibles

. La contribution exceptionnelle pour les foyers avec d’importants revenus

. Les différentes déductions et réductions fiscales

Puisque le calcul d’impôt est une démarche complexe, utilisez un simulateur d’impôt en ligne pour accélérer la procédure. La Direction Générale des Finances Publiques met en effet à votre disposition des outils de simulation en ligne vous permettant de calculer rapidement votre IR selon votre situation. Vous aurez le choix entre une version simplifiée ou complète selon vos revenus et votre activité.