Suivi du diabète : guide sur l’ HBA1C

L’HBA1C ou hémoglobine glyquée est un marqueur biologique du diabète, une maladie qui se caractérise par un taux excessivement élevé de glucose dans le sang. L’HBA1C représente la part de l’hémoglobine qui se fixe sur le glucose quand le taux de sucre dans le corps est trop important. Il s’agit d’un paramètre de surveillance glycémique des états diabétiques. En effet, le dosage de l’hémoglobine glyquée vous permet de vous renseigner sur l’équilibre du diabète des deux à trois mois précédant votre traitement. Ci-suit plus de détails sur l’HBA1C.

Le dosage à proprement parler de l’hémoglobine glyquée

L’hémoglobine glyquée donne à un médecin la possibilité de savoir si un traitement octroyé à un patient pour contrôler son diabète est efficace ou non. Pour connaître le dosage de l’HBA1C, ce professionnel médical prélève du sang, souvent au pli du coude ou sur le bout du doigt, et ce sur un anticoagulant. Le taux de cette hémoglobine est considéré comme normal s’il est compris entre 4 et 6 % de la valeur de l’hémoglobine totale. Si le diabète est bien contrôlé chez une personne atteinte, ce taux tourne autour des 6,5 % comme indiqué sur www.lesconseilsdupharmacien.info.

Au-delà de 7 % d’hémoglobine glyquée dans le sang, le risque de développer des complications augmente considérablement. Sachez qu’un taux d’HBA1C élevé peut facilement être détecté après plusieurs périodes d’hyperglycémie durant les 120 derniers jours. Même chose en cas d’insuffisance rénale, puisque le taux de cette hémoglobine y est très important. Si le taux de l’hémoglobine glyquée ne doit pas être trop élevé, elle ne doit pas non plus être trop basse. Notez qu’un taux d’HBA1C faible peut être le signe d’une hémorragie ou encore d’une hémolyse.

Les ajustements essentiels pour réduire le taux de l’hémoglobine glyquée

S’il est mal contrôlé, le diabète peut causer tout un lot de complications, toutes causées par une origine commune : une forte quantité de glucose dans le sang. Si cette hausse persiste dans le temps, il peut avoir un impact négatif sur de nombreuses parties du corps, dont le système neurologique, le cœur, les yeux, les reins ainsi que les vaisseaux sanguins. Hypertension, artériosclérose et accident vasculaire cérébral sont autant de troubles que peut causer cette élévation du taux de l’hémoglobine glyquée hba1c. Des troubles comme l’apnée du sommeil, la capsulite, la parodontite, les infections urinaires ou à levure peuvent aussi faire leur apparition. Bref, l’ensemble du système immunitaire de la personne atteinte du diabète devient vulnérable et est plus susceptible de contracter toutes sortes d’autres maladies.

Pour ainsi minimiser tous ces troubles, une glycémie glyquée bien équilibrée est alors plus qu’une impérative. Et pour cela, votre médecin traitant déterminera avec vous des objectifs glycémiques qu’il réévaluera dans le temps. Il convient de noter que ces objectifs dépendent principalement du type de diabète, de la nature d’un traitement, de l’existence de pathologies et de complications éventuellement associées et bien sûr de l’âge.

Surveiller son alimentation pour faire baisser sa glycémie et son taux d’HBA1C

Pour ainsi ne pas voir un pic de glycémie et donc du taux de l’hémoglobine glyquée hba1c, il est capital de suivre les recommandations de son médecin pour la faire baisser. Et tout personnel médical vous conseillera immanquablement de bien surveiller ce que vous mettez dans votre assiette. Il est ainsi préconisé de consommer des aliments à index glycémique bas comme les lentilles, les tomates ou encore les pommes. Privilégiez aussi les fibres. Pour réduire votre taux de glycémie, on vous recommande chaudement d’alléger considérablement les sucres rapides comme les bonbons, les chocolats, les boissons sucrées ainsi que les crèmes glacées dans votre alimentation. Faites-en de même avec les graisses dites saturées à savoir les fromages, les charcuteries, les fritures et aussi les plats trop copieux. Pour les fruits, il est préconisé de bien surveiller la quantité que vous mangez. Il ne faut oublier qu’ils sont emplis de fructose et donc beaucoup de sucre. Si vous êtes diabétique, il serait de bonne augure de limiter votre consommation d’alcool. Gardez à l’esprit que le sucre contenu dans cette boisson pénètre de manière très rapide dans l’organisme.

Du sport et rien que du sport pour faire baisser sa glycémie glyquée

Faire du sport est une valeur sûre pour diminuer rapidement sa glycémie et booster son système immunitaire. Grâce à l’effort physique, l’organisme brûle d’importantes quantités de glucides et de graisses. Pour un début, faites des exercices durant une vingtaine de minutes et ce à une fréquence régulière. Libre à vous d’augmenter ensuite  la durée de vos séances. A chaque exercice, veillez à ce que vous transpiriez le plus possible. Marche nordique, cyclisme, aérobic… sont autant d’activités sportives à essayer pour faire baisser sa glycémie. Bien que la gymnastique est appréciée pour ses multiples bienfaits, elle n’a toutefois pas d’incidence sur la glycémie. A la place, optez donc pour le cardio-training. Maintenez une fréquence de 2 à 3 fois par semaine pour une meilleure efficacité.

 

Publié le
Catégorisé comme Santé

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *