Réaliser des travaux d’isolation de sol

travaux d'isolation de sol

Une bonne isolation du sol vous permettra, à vous et à votre famille, de profiter d’une multitude d’avantages. Votre maison peut être plus chaude et les pièces plus confortables grâce à elle. Une maison plus efficace sur le plan énergétique et dont les factures sont réduites est également une amélioration bienvenue.

Les sols des vieilles maisons permettent souvent à la chaleur de s’échapper, mais heureusement, une isolation efficace des sols peut y mettre un terme et réduire l’humidité. Et il est possible de préserver sa beauté lorsque vous isolez un plancher, c’est donc un projet qui vaut la peine d’être réalisé même dans les maisons de caractère.

Si vous souhaitez rendre votre maison plus accueillante, l’isolation des combles devrait figurer en bonne place sur votre liste de projets d’amélioration si la vôtre n’est pas aussi efficace qu’elle pourrait l’être. Mais réussissez les travaux d’isolation d’un plancher et vous serez ravi des gains qu’elle apporte.

Comment isoler un plancher existant ?

La meilleure façon d’isoler un plancher existant et la meilleure isolation pour le dessous dépendra de son type. Les planchers sont construits de deux façons, soit suspendus, soit massifs.

Les planchers suspendus en bois sont formés de planches clouées sur des solives, souvent portées par des barrières de briques. Il est notable que la portion inférieure d’un plancher pendu soit aérée pour éviter l’entassement des mousses.

Le plus gros problème avec les planchers suspendus est de s’assurer que l’air humide en dessous est correctement ventilé, car si cela n’est pas fait correctement, cela peut conduire à la croissance de champignons et à la pourriture du bois.

Pour y parvenir, des grilles sont enrôlées à la base des murs pour permettre un courant d’air transversal. 

Dans les maisons anciennes, les sols massifs en briques, en carreaux ou en pierre étaient souvent fondés directement sur le sol, parfois avec un lit de mortier de chaux ou de sable. Par conséquent, ils peuvent être glacés au toucher et sont ardus à isoler sol thermiquement. Vous pouvez également avoir un sol massif en béton dans votre maison.

Comment isoler un plancher suspendu en bois ?

Pour isoler un plancher suspendu, il y a deux primautés : bonifier l’isolation thermique et l’étanchéité aux courants d’air.

En règle générale, pour l’isolation d’un plancher suspendu en bois, vous pouvez utiliser un matériau isolant souple comme la laine minérale ou la laine de mouton.

Pour ce qui est de l’accès, il est préférable de travailler par le bas. On recommande d’isoler le sol suspendus par le dessous si l’accès se fait par une cave ou un sous-sol.

Par le dessous, l’installation d’une isolation pour améliorer le plancher ou dans le cadre d’un projet d’isolation du sous-sol est assez simple.

La procédure la plus rudimentaire se résume à pousser l’isolant de type matelas dans les espaces entre les solives par le bas. Le tout est appuyé par un treillis cloué en place.

Comment isoler un plancher solide ?

Il se peut que vous ayez besoin d’isoler un plancher massif dans votre maison.

Il s’agit peut-être d’une maison ancienne avec des sols massifs traditionnels et, si c’est le cas, ils peuvent être légèrement aqueux, le sol est en contact direct avec les briques ou encore les carreaux. Il faut que le sol puisse « souffler » pour éviter l’humidité dans votre maison.

Il n’est pas stupéfiant qu’une humidité exagérée rende un sol plus froid. Lorsque l’humidité est manifeste, assurez-vous que le niveau du sol dehors est en dessous que celui du plancher, que les caniveaux ne sont pas bouchés et que les conduites d’eau ne fuient pas.

L’isolation par le haut est plus complexe et nécessite de soulever les planches du plancher. Cette opération doit être effectuée avec précaution et, même dans ce cas, elle risque d’être endommagée. Ce n’est donc pas une option si le plancher a une valeur esthétique ou historique.