Les erreurs à ne pas commettre lors de la construction d’une tiny house

tiny house

Une tiny house est une petite maison. Développé par l’architecte Le Corbusier, ce concept a trouvé son origine aux États-Unis. Ce type de logement connait un fort engouement en France, car il s’agit d’une solution à la fois mobile, économique et écologique. Quelles sont les erreurs à éviter lors de la fabrication tiny house ?

Pourquoi construire une Tiny House ?

Équipée d’une ossature en bois, la tiny house est une maison écologique installée sur une remorque. Un logement miniature permet en effet de réduire les besoins en ressources épuisables. De plus, le processus de fabrication est plus respectueux de l’environnement. D’ailleurs, les matières utilisées sont recyclables.

En outre, la tiny house est mobile. Avec sa petite taille et son faible poids, il est possible de la tracter sur la route à l’aide d’un 4*4, d’une Van ou même d’un tracteur. Pour ceux qui aiment l’aventure, c’est une expérience à tester à tout prix. En fait, ces maisons mobiles peuvent rouler en toute sécurité sur la route. Cela permet en même temps d’économiser sur les frais d’hébergement.

Contrairement aux idées reçues, la tiny house est une maison durable puisque le processus de fabrication est similaire avec celle d’une maison traditionnelle en bois. Ce type de logement peut alors résister aux aléas climatiques, ainsi qu’aux rudes épreuves. En plus de cela, il garantit une excellente isolation thermique et acoustique, vu que le bois fait partie des matériaux de construction les plus isolants. Pour finir, le budget nécessaire à la réalisation du projet est réduit. Pour plus d’informations, faites un tour sur greenkub.fr.

Quelles sont les erreurs à éviter ?

Avant de construire une tiny house, le poids est certainement le paramètre le plus important. Si vous envisagez de prendre la route avec votre petite maison, sachez que lorsque la remorque est chargée, l’ensemble de la structure ne doit pas dépasser 3,5 tonnes. Pour éviter les déconvenues, il est conseillé de calculer le poids total de tous les éléments nécessaires pour fabriquer une tiny house, sans oublier les équipements. De même, essayez de répartir le poids pour éviter de balloter sur la route.

Par ailleurs, il est préférable d’éviter de créer des murs à l’intérieur pour séparer les pièces. Il vaut mieux opter pour une porte coulissante. Cela permet d’ailleurs de gagner de la place. Aussi, il est interdit de mettre directement la structure de la maison sur la remorque. L’utilisation de solivage en bois est indispensable pour bénéficier d’une bonne isolation thermique et acoustique.

En été, une tiny house a tendance à surchauffer. Il est donc recommandé d’envisager des systèmes d’aération pour garder au frais l’intérieur même en période de pic. Pour résoudre les problèmes d’humidité, l’installation d’une VMC double-flux est aussi nécessaire.

Enfin, inutile de dédier un espace spécifique pour le rangement. Pour mieux agencer votre tiny house, exploitez chaque surface libre pour ranger vos affaires : sous le lit, sous l’évier et le lavabo… Si possible, fixez des étagères sur les murs pour mettre en place des rangements supplémentaires sans encombrer la pièce.

Comment réussir la construction d’une tiny house ?

Vous voulez concevoir vous-même votre tiny house ? C’est un projet ambitieux qui nécessite quelques compétences dans plusieurs domaines ainsi qu’une grande organisation. Pour construire une tiny house, il faut à priori prendre en compte la taille. Si vous envisagez de circuler en France, prévoyez une hauteur de 4,20 m, une largeur de 2,55 m et une longueur de 12 m au maximum. De même, le poids ne peut excéder 3,5 tonnes.

Le design est un autre critère à ne pas négliger. Vous pouvez vous inspirer des plans en ligne si vous manquez d’idées : modèle carré, arrondi ou rectangulaire, toit incliné ou plat, etc. Dans le cadre d’une auto-construction tiny house, optez plutôt pour un style simple pour faciliter l’assemblage. Il est aussi conseillé de demander l’avis d’un professionnel pour éviter les déconvenues.

En outre, étudiez l’aménagement intérieur et la décoration pour créer une maison à votre goût. La place de la porte d’entrée est souvent négligée. Pourtant, c’est un détail essentiel. Si la praticité vous importe, misez sur une ouverture sur le côté droit. Enfin, il faut penser à la remorque qui nécessite un budget supplémentaire.

Quel est le délai de fabrication ?

Dans un premier temps, il est conseillé de vous renseigner sur les règles régissant la construction d’une maison mobile. Il faut également réaliser un plan pour connaitre le dimensionnement de la structure. Cette étape est incontournable pour éviter les problèmes d’aération, d’humidité et d’isolation.

Si vous êtes un bricoleur averti, il faut compter en moyenne 3 mois pour construire une tiny house (si vous travaillez à temps plein). Pour gagner du temps, vous pouvez vous tourner vers une tiny house préfabriquée en sur mesure ou demander à un spécialiste de prendre en main le projet. Certes, le recours à un constructeur compétent vous coûtera un peu plus cher. Toutefois, c’est un gage de fiabilité et de sécurité.