Les conseils pour entretenir sa moto vintage

moto vintage

Entretenir soi-même sa moto est tout à fait possible, sans besoin d’avoir recours aux services d’un professionnel, surtout s’il s’agit d’une moto vintage. Si vous possédez une moto ancienne ou si vous projetez d’en acquérir une, il faudra penser à l’entretien de cette dernière. Dans son manuel d’entretien se trouve tout ce qu’il faut savoir sur les bonnes pratiques pour l’entretenir, notamment la fréquence des vérifications qu’il faudra effectuer. Si vous n’avez pas la possibilité d’accéder à ce manuel d’entretien, sachez que l’entretien des motos vintage est à peu près identique. Focus sur les conseils pour entretenir sa moto vintage.

Les éléments qu’il faut vérifier

Sans être un professionnel dans le domaine, vous pouvez toujours vérifier certains points sur votre moto vintage comme la batterie, les vidanges, les freins, la chaîne et le système d’éclairage. La batterie d’une moto est plus petite que celle d’une voiture. Il faudra alors accorder une attention particulière à la batterie de votre moto vintage en le rechargeant au moindre signe de faiblesse ou en la remplaçant si nécessaire. Pour éviter l’accumulation des impuretés, il est nécessaire de vidanger le moteur et de remplacer régulièrement le filtre à huile. Pour votre sécurité, il faut également vidanger le liquide de frein, le liquide de refroidissement, la fourche ou encore la boîte de vitesse. Au moins une fois par mois, vous devez vérifier la pression des freins. En ce qui concerne la chaîne en particulier, il faut la vérifier régulièrement si la moto vintage possède une. Pour préserver sa durée de vie, il faut procéder régulièrement à son graissage et de régler sa tension si besoin. Le système de signalisation et d’éclairage doit également être vérifiée. Vos feux de route doivent fonctionner parfaitement pour votre sécurité. Sur older-racer.com, vous obtiendrez d’autres informations supplémentaires concernant l’entretien d’une moto vintage.

Le nettoyage de la moto

Nettoyer sa moto vintage fait partie intégrante de son entretien. Grâce à un nettoyage régulier, votre moto pourra être entretenu plus facilement. Pour éviter la corrosion, il faudra laver la moto en profondeur. Baisse de la valeur marchande, entretien très difficile, manque de sécurité, etc. Nombreuses sont les conséquences de la corrosion si la moto n’est pas lavée en profondeur. Cela vous permettra également de repérer d’éventuels vices cachés qui sont passés inaperçus lors de l’achat. Auprès des boutiques qui vendent de nombreux types d’accessoire moto, vous pouvez trouver des kits de nettoyage comme les bombes dégraissantes pour freins par exemple ou d’autres produits spécifiques. Il est possible de laver la moto vintage à froid ou à chaud. L’eau chaude permet en effet d’enlever plus facilement la boue. Pour simplement la dépoussiérer, passez un premier jet d’eau sur votre moto. Il faudra protéger les appareils électriques et le filtre à air de la moto lors du lavage. Toutes les parties de l’échappement doivent être bien nettoyées car la corrosion se forme facilement dans ces endroits.

À propos de la chaîne

La chaîne figure parmi les pièces détachées d’une moto vintage. Elle a besoin d’une attention particulière. Lorsque la chaine est bien lubrifiée, elle pourra durer plus longtemps. Concernant sa tension, il ne faut pas oublier de la retendre pour éviter les à-coups de transmission insupportables. Il faut également éviter de trop tendre la chaîne. Un débattement libre de 3 cm sera idéal. Elle s’usera plus vite si elle est trop tendue. En tournant la roue, vous pouvez remarquer plus facilement si la chaîne commence à fatiguer en étant détendue à certains endroits et tendue à d’autres. Pour le régler, il faut se référer au point le plus tendu pour éviter qu’elle vous lâche ou de se retrouver avec une chaîne trop tendue.