Comment savoir si un pare-brise est réparable ?

pare-brise

Plusieurs causes peuvent casser votre pare-brise et certaines situations sont inévitables, dans ce cas vous seriez obligé de faire une réparation de pare-brise ou de le remplacer intégralement. Découvrez dans cet article à quel moment vous pouvez réparer votre pare-brise.

Quels types d’impacts sur un pare-brise peuvent être encore réparés ?

 

Il est tout d’abord nécessaire de souligner la différence entre un impact et une fissure qui sont des dégâts causés sur un pare-brise après un choc. En effet, un impact est un creux rond tandis qu’une fissure se présente sous forme de traces. Ces dernières courent sur une certaine surface de votre vitrage. Malheureusement, en cas de fissure, aucune réparation n’est plus envisageable. Par contre, si vous avez un impact, vérifiez sa taille et sa localisation pour savoir si vous pouvez encore sauver votre pare-brise. Un impact est réparable si les trois conditions suivantes sont réunies :

– Il a moins de 2,5 cm de diamètre c’est-à-dire qu’il est plus petit qu’une pièce de 2 €

– Il ne s’est pas étendu jusqu’à la couche extérieure.

– Il se trouve hors du champ de vision du conducteur.

La réparation se fait à l’aide d’une résine spécifique appliquée sur l’impact puis il sera poli après refroidissement, cela permet de rigidifier à nouveau le pare-brise. Vous pouvez vous en occuper vous-même de certains dommages, mais si la gravité est assez importante, il est conseillé de contacter un spécialiste. Visitez ce site pour avoir plus d’informations sur la réparation de pare-brise.

 

Pourquoi faut-il remplacer l’ensemble du pare-brise fissuré dans la zone du conducteur ?

 

Quand l’impact se trouve dans le champ visuel du conducteur, il est recommandé de changer le pare-brise même si l’impact semble être insignifiant. Cette fissure va rendre votre pare-brise plus fragile qu’à une moindre secousse, la fissure peut se propager et vous risquerez de recevoir des débris de verre dans les yeux. De plus, si vous ne faites pas la réparation de pare brise fissuré, cela risque d’augmenter votre chance d’effectuer un accident, car inconsciemment votre rétine sera tout le temps focalisée sur ce point pendant votre conduite. Par conséquent, vous allez faire moins attention à la route, c’est non seulement dangereux pour vous, mais également pour les autres.

 

Comment limiter le risque de fissure de votre pare-brise ?

 

Pour dégivrer votre pare-brise pendant l’hiver, évitez de verser de l’eau chaude pour faire fondre la glace. Certes, cette méthode va accélérer la fonte de la glace, mais le choc thermique peut transformer un ancien impact en fissure. D’où l’importance de ne pas négliger les petits impacts et de les réparer le plus tôt possible. Durant l’été, garez-vous à l’ombre et utilisez un pare-soleil pour éviter que votre pare-brise se casse tout seul. Soyez prudent sur les routes gravillonnées et essayez d’adapter votre vitesse et de ne pas rouler trop vite afin d’éviter que les cailloux viennent faire un éclat sur votre pare-brise. Si vous n’avez pas de garage, pensez à stationner votre voiture dans un parking bien sécurisé pour éviter qu’elle soit exposée au tiers qui risque de la casser.