Comment bien choisir son antivol moto ? Guide complet

antivol moto

De même que votre casque et vos vêtements assurent votre sécurité, les antivols assurent la sécurité de votre 2 roues. Cet achat doit être bien réfléchi et il ne faut pas hésiter à y mettre le prix nécessaire. Nous vous présentons ce guide qui vous aidera à bien choisir votre antivol.

Les différents types d’antivols

Le U : solide et incontournable

Difficile à casser ou à couper, le U est un des plus performants antivols mécaniques. Choisissez-le assez long pour pouvoir relier votre moto à un point fixe. Si vous vous en servez seulement pour bloquer une roue, amarrez l’autre avec un second antivol. Pour le choisir, prenez également en compte le diamètre et l’écartement des branches.

Le site Toupourouler.com vous propose d’excellents modèles de la marque AUVRAY, en acier cémenté et classés SRA.

La chaîne : un autre incontournable

Les chaînes sont plus faciles à briser que les U, mais elles sont en revanche bien plus faciles à attacher. Associées à un U, les chaînes sont un moyen de protection très efficace. Il est recommandé de ne pas laisser une chaine traîner au sol, les voleurs pourraient la briser à coups de masse.

Le site Toupourouler.com propose le modèle AUVREY XXtrem 170 de haute sécurité, en acier cémenté de 13,5mm ultra-performant.

Le bloque disque : un antivol complémentaire

Réclamé par certaines assurances, il ne peut être utilisé seul. Voyez-le comme une solution rapide pour un arrêt de quelques minutes, à condition de garder votre moto bien en vue.

Les modèles avec alarme et capteurs de mouvements sont les plus sûrs, comme le XENA XX10 BLUETOOTH disponible sur Toupourouler.com.

L’alarme : un outil de dissuasion

Les modèles les plus simples se contentent d’émettre une sirène, tandis que les plus performants sont équipés d’un système anti-démarrage ou d’une géolocalisation. Voyez en fonction de votre budget mais n’utilisez jamais une alarme seule car elle n’empêche pas l’enlèvement de votre véhicule. Remplacez votre alarme au moindre court-circuit ou dysfonctionnement.

Les homologations

Certaines assurances exigent un antivol homologué NF (conforme aux Normes françaises), FFMC (recommandé par la Fédération Française des Motards en Colère) et/ou SRA (l’organisme de Sécurité et Réparation Automobiles). Renseignez-vous auprès de votre assurance.

Préférez un antivol affichant la mention anti-sciure, anti-crochetage et/ou anti-perçage. Le vol n’en sera que plus difficile.

Autres conseils indispensables concernant les anti-vol

·         Attachez toujours votre moto ou votre scooter à un point fixe solide,

·         Attachez votre moto même dans un garage ou un sous-sol,

·         N’attachez jamais uniquement votre roue avant,

·         Garez votre véhicule dans un lieu fréquenté et bien éclairé,

·         Ne transportez jamais votre antivol dans un sac à dos (danger en cas de chute),

·         Changez votre antivol après une tentative d’abus (même échouée),

·         Jetez un œil aux matériaux de construction.