Arthrose : comment la soigner ?

Arthrose

Comme son nom le montre, l’arthrose est un problème ou maladie de l’articulation. L’arthrose du genou correspond par exemple à l’altération des tissus organiques, des cellules du cartilage dues à une dérégulation de sa multiplication. Le cartilage est un assemblage chargé en eau que l’on retrouve particulièrement au niveau du nez et des oreilles. Comme le cartilage se déforme, il déclenche d’une manière continue la réorganisation des os. Peu à peu, l’articulation n’arrive plus à faire son rôle de poulie graissée. Par conséquent : il en frotte à chaque mobilité, et ainsi de suite.

Certaines formes d’arthrose

De nombreuses formes d’arthrose existent qui sont liées directement avec des articulations. On peut citer ces quelques aspects habituels :

La gonarthrose ou arthrose du genou se révèle par sa douleur répandue et complète dans le genou. Ceci est souvent en lien avec un gonflement ou l’existence d’une douleur articulaire réactionnelle. La coxarthrose ou arthrose de hanche qui se détermine par une douleur sur la partie de l’aine et une impression d’alourdissement de la hanche ou une sensation de corrosion. Généralement, elle est conjuguée à une limitation de mouvement comme la marche ou prendre les escaliers. Enfin, l’arthrose des doigts ou la rhizarthrose qui touche d’abord la base du pouce et puis les Articulations interphalangiennes de la main. L’apparition de nodules distinctifs est parfois observée. Peu importe la forme de l’arthrose et de sa gravité, de traitement contre l’arthrose est disponible pour la soulager. Pour plus d’informations, cliquer sur revitive.com.

Comment traiter les douleurs liées à l’arthrose ?

L’objectif principal du traitement de l’arthrose est de soulager la douleur du malade, notamment lors des crises causées par l’arthrose. Cependant, le médecin propose également des traitements destinés à ralentir la croissance du trouble. En fait, le traitement de l’arthrose vise surtout à soulager son symptôme capital, la douleur. Dans ce cas, différentes mesures peuvent être recommandées : prescrire des médicaments pour l’arthrose et les thérapeutiques sans utiliser de médicament. La première solution consiste à utiliser principalement d’antalgiques tels que le paracétamol ou les antibiotiques non stéroïdiens gérés par voie orale, la version en gel est aussi valide pour une application locale. Dans le cas de douleur intense, une injection intra-articulaire de corticoïdes est prescrite. En outre, la douleur causée par l’arthrose peut être limitée par la phytothérapie, à l’aide des plantes médicinales ayant de qualité anti-inflammatoire (huile essentielle de romarin, harpagophytum, etc.) L’arthrose du genou est allégée grâce à des moyens mécaniques tels qu’une attelle, une genouillère ou la pose de semelles orthopédiques. Finalement, l’application à tour de rôle du chaud et du froid sur une articulation malade permet de soulager la douleur provoquée par l’arthrose. En fait, le froid permet de calmer l’inflammation au moment d’une crise d’arthrose, le chaud quant à lui peut améliorer la sensation d’engourdissement douloureuse.‍

Savoir différentier l’arthrose de l’arthrite

Alors que l’arthrite est une irritation articulaire, l’arthrose est par contre une maladie « mécanique ». Comme ces deux maladies ont des causes et des traitements très différents, elles présentent également des symptômes physiques et biologiques très différents. L’inflammation articulaire connue sous le nom d’arthrite forme la sécrétion de substances chimiques appelées quinines, qui détériorent progressivement l’articulation. Elle provoque des douleurs qui sont surtout perceptibles pendant le sommeil, même si elles peuvent s’atténuer après une légère activité physique matinale. Elle touche plutôt les articulations des pieds et des mains. La cause de l’arthrite peut être microbienne (arthrite liée à une septicémie), immunitaire comme la polyarthrite rhumatoïde, ou même métabolique représentée par la goutte. Le cartilage articulaire se détériore graduellement et finit par disparaître dans l’arthrose, ce qui entraîne un frottement des os les uns contre les autres. L’arthrose est une affection qui peut être liée au vieillissement, d’autres facteurs favorisent son apparition chez les personnes les plus jeunes (moins de 40 ans). Les altérations anatomiques, les chocs liés à un entraînement sportif intense, et une surcharge pondérale. Certainement, le traitement contre l’arthrose est différent de celui d’arthrite.

Comment l’arthrose se soigne ?

L’objectif principal du traitement contre l’arthrose est de diminuer le facteur de risque. Par exemple, un régime alimentaire dans le cas de l’obésité ou une chirurgie, dans le cas d’un vice physiologique. Toutefois, une fois établie, l’arthrose demande un traitement plus intensif qui comprend l’utilisation d’analgésiques, d’anti-arthrosiques et d’anti-inflammatoires. Des traitements avec l’utilisation d’acide hyaluronique peuvent être préconisés pour renforcer le cartilage et retarder la pose éventuelle d’une prothèse. Et même si la pratique de sports sévères est interdite, pratiquer une activité physique modérée reste indispensable pour éviter que le poids ne pèse sur les articulations, ce qui aggraverait l’état arthrose. Généralement, quelques aliments sont reprochés pour favoriser le développement ou l’augmentation des problèmes d’arthrose du genou. Pensez à consommer beaucoup d’aliments riches en oligo-éléments, en sélénium aux propriétés antioxydants qui empêche le vieillissement cellulaire, y compris celui du cartilage articulaire, pour contrer la détérioration de ce tissu. L’efficacité est accrue en cas de prise en même temps de vitamine E. Vérifiez que vous n’êtes pas carencé en vitamine D, car cette vitamine est fréquemment déficiente chez les patients d’arthrose.