Pratiquer la course à pieds

Muscles

La marche et la course à pied sont les modes de locomotion normaux de l’Homme. La course à pied est caractérisée par un moment où aucun des deux pieds ne touche le sol, cette phase est appelée phase de suspension. Afin d’en savoir un peu plus sur la course à pied, il est important de connaitre son histoire. Puis,  il faut savoir ce que c’est au sens de l’athlétisme et découvrir les différents types. Ensuite, il est essentiel de citer les bienfaits et les avantages qu’apporte la pratique de cette activité aux corps humains.

La petite histoire de la course à pied

La course à pied est un sport qui fait travailler la quasi-totalité des muscles du corps humain. Elle consiste à parcourir des distances plus ou moins longues en courant. Cette capacité de l’être humain trouve son origine il y a quatre millions et demi d’années. En comparaison avec les mammifères quadrupèdes, la course confère à l’humain une grande endurance. Ces habiletés sont apparues avec l’évolution anatomique dans le genre Homo. Dans les civilisations anciennes telles que les Grecs, les Égyptiens ou encore les Asiatiques, les compétitions de course à pied sont organisées durant les fêtes religieuses. En Afrique, les compétitions ont eu lieu dans la vallée du Rift. Des témoignages de course de compétition ont été aussi découverts en Irlande. La compétition se déroulait pendant le festival sportif appelé les Tailteann Games. Bien plus tard, la course à pied est devenue un loisir qui permet d’entretenir le corps. L’apparition des nouveaux techniques embarqués permet de faire des entraînements spécialisés et de suivre la fréquence cardiaque instantanément. Actuellement, certains sites web spécialisés comme www.athletence.fr offrent des programmes et conseils à tous ceux qui veulent commencer la course à pied.

La course à pied au sens de l’athlétisme et les différents types

Les compétitions de courses à pied peuvent se faire sur une piste d’athlétisme, sur la route ou des terrains naturels. Les athlètes professionnels font régulièrement des entraînements et des évaluations de la consommation maximale d’oxygène et leur vitesse maximale aérobie. À titre d’information, les courses en aérobie sont un type d’effort fourni par un athlète. L’oxygène nécessaire pour alimenter les muscles est en majorité produit par la respiration cellulaire. Il existe différentes catégories de courses à pied. Il y a les courses de sprint. Pendant cette épreuve, les sprinteurs doivent courir une faible distance le plus rapidement possible. Hormis les aptitudes physiques, l’athlète doit faire une suite successive de mouvement et de posture pour atteindre sa vitesse maximale. Ensuite, il y a les courses de demi-fond. Cette catégorie regroupe les courses qui sont comprises entre les courses de sprint et les courses de fond. Les distances parcourues sont comprises entre 800 m à 3 000 m. Puis, il y a les courses de fond. Cette catégorie met à l’épreuve l’endurance et la capacité de gestion d’énergie ainsi que la volonté mentale de l’athlète. Les distances parcourues sont supérieures à 3 km et peuvent atteindre 10 km. Si vous êtes intéressés à préparer l’une de ces épreuves, vous pouvez consulter le site web athle tence pour avoir les conseils de professionnels. 

Les bienfaits et les avantages de la course à pied

La course à pied apporte beaucoup de bénéfice sur le plan physiologique et psychologique. Il ne faut pas oublier de bien faire des étirements après vos entraînements suivis par des moments de récupération équilibrés. Si vous faites des activités régulières, la course peut améliorer vos conditions physiques. Elle réduit le stress en améliorant l’état cardiovasculaire du corps. Elle permet également de bénéficier de meilleur sommeil réparateur et d’un réveil matinal exceptionnel. Une pratique régulière dynamise également le système immunitaire du corps. Elle contribue à renforcer les défenses du corps face aux maladies. En pratique régulière, la course à pied peut vous aider à éviter l’ostéoporose puisqu’elle augmente la masse osseuse du corps humain. En effet, les recherches scientifiques ont démontré que la course à pied permet d’accroitre la densité osseuse. Dans le domaine psychologique, elle stabilise les hormones chez les femmes âgées. La personne va être de meilleure humeur, et la course à pied permet aussi de lutter contre la dépression. Des informations supplémentaires sur les bienfaits des entraînements de course à pied sont disponibles sur le site web athle tence.

Les erreurs à éviter pendant l’entraînement

Il ne faut pas courir trop vite en footing. C’est une erreur courante chez les coureurs. Pendant cette phase, il ne suffit que d’aller au-dessus de 60% de la fréquence cardiaque maximale (FCM) pour travailler le système cardio-respiratoire. Une seconde erreur courante est le fait d’augmenter brutalement votre entraînement. Cela inflige beaucoup de stress au corps et aura pour conséquence la baisse de performance. Les coureurs font également l’erreur de ne pas varier les entraînements. Il est essentiel de varier les activités pour ne pas s’ennuyer, mais cela aide aussi à progresser. La pire erreur que peut faire un coureur est de négliger la phase d’échauffement. Cette phase est cruciale pour préparer les muscles et pour avoir des performances optimales. À force de toujours vouloir dépasser ses limites, beaucoup de sportifs oublient ou négligent la phase de récupération.

Publié le
Catégorisé comme Divers

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *