Choisir les meilleures formules de complémentaire santé pour entreprise

complémentaire santé

Les meilleures formules de la complémentaire santé pour entreprise sont celles qui répondent aux besoins de l’employé et qui respectent le budget de l’employeur et de l’employé. Le choix dépend des caractéristiques de la catégorie à laquelle est destinée l’assurance maladie complémentaire : charge de famille, âge moyen, revenu moyen, durée de l’emploi ou type d’activité. Pour répondre aux besoins des employés individuels, un contrat qui permet de modifier la couverture en fonction de l’état de santé de l’employé ou d’un membre de sa famille est une option idéale.

Formules de complémentaire santé d’entreprise : faites le bon choix 

La complémentaire santé d’entreprise doit couvrir tous les employés (à quelques exceptions près), mais la couverture peut être divisée par catégorie d’employés (par exemple, les cadres, les non cadres). Les contrats peuvent également couvrir les personnes à charge sur une base volontaire ou à défaut. Les employeurs devraient donc tenir compte de ces paramètres lorsqu’ils négocient un contrat d’assurance maladie collective. Le contrat de mutuelle santé d’entreprise doit répondre aux critères d’un régime d’assurance maladie « responsable » afin d’être exonéré de taxes et de cotisations de sécurité sociale. Sur le site correspondant, bénéficiez de plus amples informations concernant la complémentaire santé alan.

Principes de base : les responsabilités de l’employeur 

Le choix d’une mutuelle est limité par certains critères et les obligations de l’employeur. La possibilité pour les salariés de certaines professions, comme les indépendants, de s’affilier à un régime d’assurance maladie dépend de règles totalement différentes. Depuis le 1er janvier 2016, les employeurs sont légalement tenus de proposer une complémentaire santé à tous les salariés, mais toutes les mutuelles ne sont pas disponibles à tous les prix. Les prestataires sont libres de choisir, mais la couverture contractuelle offerte aux employés doit répondre à la norme de diligence de base énoncée dans la définition légale d’un contrat à responsabilité conjointe et solidaire. Quant aux indépendants, le choix de la mutuelle est plus complexe que pour les salariés d’une entreprise. En un sens, les indépendants ont opté pour une mutuelle qui est à la fois employeur et employé. En revanche, les entrepreneurs individuels ne doivent souscrire une assurance complémentaire que si leur activité principale est indépendante. Dans ce cas, ils peuvent opter pour une mutuelle personnelle. Cette dernière doit également respecter les conditions de la mutuelle de responsabilité. Cependant, inversement aux mutuelles d’entreprise, les indépendants ne bénéficient d’aucun avantage fiscal ou social. En outre, les primes individuelles d’auto assistance sont généralement plus coûteuses que les primes collectives d’auto assistance. Les travailleurs indépendants sont donc mieux lotis s’ils sont bénéficiaires d’une mutuelle de conjoint actif ou d’une mutuelle obligatoire à laquelle ils ont adhéré grâce aux activités d’un autre salarié.

Choisir une complémentaire santé d’entreprise : critères et lignes directrices

Même si les conditions de base sont remplies, il existe de nombreux prestataires et programmes sur le marché lorsqu’il s’agit de choisir une mutuelle obligatoire. Certains critères différenciés peuvent assurer de meilleures mutuelles et renforcer la position de l’entreprise face à ses concurrents en termes de recrutement et de position de certaines catégories d’employés. Pour les employeurs, le choix d’une mutuelle d’entreprise répond avant tout à une obligation réglementaire. Toutefois, il s’agit également d’un moyen important de créer de la valeur non seulement pour les employés, mais aussi pour l’entreprise dans le « package » offert aux employés, par rapport aux employeurs concurrents. Les employeurs se feront évidemment concurrence sur la base du prix des primes et de l’étendue de la couverture offerte. Plus le prix des primes est avantageux, plus l’employeur  est en mesure d’augmenter sa part de ces coûts, au profit de ses employés. En ce qui concerne la couverture, il est important d’examiner de près certains postes de dépenses : lunettes, dentisterie, hospitalisation, consultations, tests, spas, médicaments, etc. Un autre aspect important auquel vous devez prêter attention est celui des exclusions de la couverture d’assurance. Parmi les plus courantes, on trouve les conditions liées à la progression des lésions et à la grossesse. Toutefois, les traitements à l’étranger, les lentilles et lunettes dont la traçabilité est inconnue, les prothèses dentaires, etc. peuvent également être des exclusions. Prenez le temps de vérifier ces exclusions avant d’opter pour une mutuelle d’entreprise.

Le choix du prestataire est aussi très important en plus du contenu du contrat

Selon la nature de l’entreprise et de la convention collective, un assureur qui offre toutes les solutions d’assurance répondant aux besoins de l’entreprise est difficile à trouver. Il est crucial d’opter pour alan, un assureur qui offre certains points dans la relation avec le client :

– Traitement aisé de toutes les questions administratives liées à l’activité mutuelle (service client B2B).

– Le contact direct avec les agents qui permettent d’identifier les clients, dont les employeurs, peuvent établir une relation durable parmi les centaines d’entreprises gérées par la même agence.

– Un contact de qualité et rapide pour toutes les questions auxquelles les assurés peuvent être confrontés au quotidien dans le cadre de la gestion de leurs polices et de leurs sinistres (rapidité du traitement des cartes de tiers, service client B2C rapide et efficace, rapidité du remboursement).